28 août 2017

Thomas Gould, Julien Quentin, Mary Bevan & Sandi Toka Nova en concert à Expo2017

Le 2/09 à 20h au « hall energy » (événement partenaire)

Ce concert présentera au « hall energy » certains des plus grands artistes de la nouvelle génération. A Astana, le violoniste britannique Thomas Gould sera sur scène pour la première fois aux côtés de la violoncelliste kazakho-suisse Sandi Tokanova et du pianiste virtuose français Julien Quentin. Ils joueront notamment le triple Concerto de Beethoven.

La soirée offrira également au public un récital de la cantatrice Marie Bevan, qui se produira sur scène avec Thomas Gould. Le concert entier de ce groupe « stellaire » sera réalisé avec l’Orchestre de Chambre Académique d’État « l’Orchestre Symphonique de la République du Kazakhstan ».


15 juillet 2017

La comédie musicale « Roméo et Juliette, de la haine à l’amour » enfin au Kazakhstan

Du 16 juin au 30 juillet 2017 au Palais de la paix et de la réconciliation d’Astana (« Pyramide »)

Démarche inédite, la comédie musicale légendaire de Gérard Presgurvic sera enfin présentée au public d’Astana. Adaptée en langue kazakhe, elle sera donnée pendant 28 jours à compter du 16 juin 2017.

Compte tenu de son succès, elle a été prolongée jusqu’au 30 juillet.

La comédie musicale jouit d’un succès mondial. Depuis sa création en France au Palais des congrès de Paris le 19 janvier 2001, elle a été jouée en italien, néerlandais, hongrois, russe, anglais, allemand, chinois, coréen, hébreux et espagnol. De nouvelles adaptations sont en projet pour la Pologne, l’Espagne, Singapour, l’Australie, la République populaire de Chine et le Japon.

Elle sera présentée au public d’Almaty en octobre.

Comment est né « Roméo & Juliette » ?

Moi, qui enfant ne ratait jamais au Ciné Club les cycles Minelli ou Fred Astaire, qui a eu un de ses premiers chocs au cinéma devant West Side Story, qui écoutait en boucle Starmania, qui commençait depuis des années des comédies musicales sans jamais les finir faute d’intérêt, comment après le succès mérité et phénoménal de Notre Dame de Paris pouvais-je laisser passer la chance ?

1998 : Mais quel sujet ? Original ? Trop tôt. Les Misérables ? Déjà pris. Roméo & Juliette. Bien sûr, la plus grande histoire d’Amour de tous les temps, le génie de Shakespeare, et la possibilité d’être tour à tour adolescente, curé, prince.

1999 : Grâce à Gérard Louvin , Daniel Moyne, Pascal Nègre d’Universal et TF1 le projet se monte.

2000 : Grâce au metteur en scène chorégraphe Redha qui sait mettre en valeur des artistes justes et engagés, le spectacle prend vie.

2001 : Enfin, grâce au public qui aime notre travail, le succès est au rendez-vous et poursuit sa route à travers le monde depuis plus de 10 ans.

(...)

D’abord l’étincelle, puis la lumière de ce spectacle.

Merci à Tous.

Gérard Presgurvic, Paris, 2011

  • Traduction : G. Salykbay.
  • Direction artistique : Askhat Mayemirov.
  • Chorégraphie : Nadezhda Podoshva-Zakharova.
  • Maître de ballet : Nikolai Podoshva-Zakharov.



Bande annonce du spectacle original (2001)



En savoir plus :
29 mai 2017

Grand concert symphonique : d’Astana 2017 à Paris 2025

Journée de la France à Astana Expo-2017, le 21 juin 2017

Salle de concert centrale du Kazakhstan (prospekt Mangilik El, 10/1, Astana), à 20h15

Retour sur le concert avec l’article rétrospectif d’Expo2017. Une revue de presse détaillée peut-être obtenue en contactant le SCAC.

L’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana clôturera la journée du 21 juin, consacrée à la France, en donnant une grande première symphonique. Il exécutera sous la direction de Philippe Hui la symphonie en ré mineur de César Franck, une oeuvre emblématique du répertoire français donnée pour la première fois au Kazakhstan.

Deux solistes français Hugues Borsarello (violon) et Gauthier Herrmann (violoncelle) se joindront ensuite à l’orchestre et au pianiste Yernar Nurtazin pour interpréter le triple concerto de Ludwig van Beethoven (Op. 56), une oeuvre majeure du répertoire européen.

La soirée sera introduite par un poème symphonique kazakh, le Kontzertstük de Kashgaliev.


Prenez date et réservez déjà votre soirée !

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Enregistrement obligatoire.

Ce concert est organisé par l’Ambassade de France au Kazakhstan et l’Alliance française d’Astana. Il est soutenu par le groupe Total.

PNG




Philippe Hui, chef d’orchestre
Philippe Hui est un chef d’orchestre éclectique qui dirige aussi bien le concert symphonique, que le Ballet, l’Opéra ou l’Opérette. Après avoir été l’assistant de James Conlon à l’Opéra National de Paris, Philippe Hui a dirigé régulièrement l’Orchestre National de l’Opéra de Paris dans de nombreux opéras et ballets : Orphée et Eurydice de Gluck (chorégraphie de Pina Bausch suivie d’une tournée en Allemagne), Le Barbier de Séville, Idoménée de Mozart, Paquita, La Sylphide, etc.
Il est par ailleurs invité par de nombreuses scènes et Festivals en France et à l’étranger : Opéra de Tours, Metz, Reims, Limoges, Avignon, Toulon, Rennes, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, Opéra Comique, Centre Lyrique d’Auvergne, Festival de Loches,…) et à l’étranger (Opéra de Novossibirsk, Festival de Nuremberg, de Baalbeck, etc.).

Hugues Borsarello, violoniste
Après un premier Prix au CNR de Paris, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il se perfectionne auprès de Patrice Fontanarosa et crée un trio en compagnie de David Saudubray (piano) et Gautier Capuçon (violoncelle). Admis au « Gustav Mahler Jugend Orchestra », il participe, sous la direction de Claudio Abbado ou Seiji Ozawa, à des tournées en compagnie de Yuri Bashmet, Yo-Yo Ma…
Il se produit en tant que chambriste, soliste et à la tête de la Follia, orchestre de chambre d’Alsace dont il a pris la direction en 2009. Il est également violon solo et conseiller artistique de l’orchestre Lamoureux. Ses concerts l’emmènent à découvrir les salles les plus prestigieuses dans le monde entier. Il joue un violon de V. Ruggieri réalisé à Crémone en 1695.

Gauthier Herrmann, violoncelliste
Gauthier Herrmann intègre le conservatoire supérieur de Paris (CNR) où il obtient un premier prix de violoncelle en 2000. Il travaille avec Henri Demarquette avant de rentrer à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP). Etudiant dans la classe de Paul Meyer et Eric Le Sage, Gauthier a eu le privilège de travailler en musique de chambre auprès de grands maîtres tels que Mstislav Rostropovich, Gyorgy Kurtag, Gabor Takacs. Se destinant très rapidement à la musique de chambre, Gauthier fonde en 1998 le Trio con Fuoco. Il remporte avec cet ensemble de nombreux prix internationaux (Heerlen aux Pays-Bas, Florence en Italie, Illzach et FNAPEC-Paris en France). Durant l’année 2008, le trio s’est vu décerner le 2ème prix du concours Vibrarte à Paris. Il est également devenu lauréat HSBC de l’académie du festival d’Aix en Provence. Passionné de voyage et de découverte, il est à l’initiative de la création du festival Arties en Inde et à la direction de la société Arties Event Management. Actuellement, Gauthier joue un violoncelle de 1754, instrument du luthier parisien Benoît Fleury.

Yernar Nurtazin, pianiste
Né en 1987 à Almaty, Yernar Nurtazin se forme au Conservatoire national kazakh Kurmangazy, à Almaty, avec la pianiste Gulzhan Uzenbayeva, puis suit le Master de l’Université privée de danse, musique et théâtre Anton Bruckner à Linz, en Autriche. S’ensuivent de nombreuses victoires dans des concours internationaux et des concerts dans des salles renommées. Pianiste prometteur et talentueux, Yernar Nurtazin est également chef d’orchestre. Il est le chef principal de l’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana.

Berik Batyrkhan, directeur artistique
Né à Almaty en 1990, Berik Batirkhan est diplômé du Conservatoire national Kurmangazy, à Almaty, et de la prestigieuse Académie russe de musique Gnessine, à Moscou. Il a suivi les cours de master international à la Société Philharmonique de Moscou sous la direction du professeur Yuriy Simonov et travaillé avec de nombreux chefs d’orchestres tels qu’Anatoly Levin, David Geringas et Dorian Wilson. Lauréat de concours internationaux, il a été nommé directeur artistique de l’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana en 2015.



JPEG - 81.5 ko

Salle de concert centrale du Kazakhstan

Crédit photo : Qazaqconsert

La Salle de concert centrale du Kazakhstan, construite par l’architecte Manfredi Nicoletti et inaugurée en 2009, est l’une des plus belles et des plus prestigieuses salles de concert au monde.



Documents joints

article_symphonie_du_21-06.pdf

PDF – 599.2 ko
17 mars 2017

Concerts de la chanteuse de jazz Elisabeth Kontomanou

A Almaty, Chymkent et Astana

La célèbre chanteuse de jazz Elisabeth Kontomanou est invitée au Kazakhstan pour une tournée qui débutera à Almaty, où elle participera à la 16ème édition du festival international de Jazz. Elle se rendra ensuite à Chymkent et achèvera sa tournée avec un concert dans la capitale.

Affiche

PDF – 1.4 Mo
Née en France, d’un père guinéen et d’une mère grecque, Elisabeth Kontomanou a partagé sa vie entre Stockholm, Paris et New York. Ses voyages ont influencé son parcours musical, jalonné de rencontres décisives, notamment Jean-Michel Pilc, Michel Legrand, Richard Bona, Mike Stern, Toots Thielemans ou encore John Scofield. Victorieuse du prestigieux Concours de la Défense en 1986 et élue meilleure chanteuse de jazz aux Victoires de la musique en 2006, elle poursuit une carrière internationale reconnue tant du public que de la critique.
16 mars 2017

Soirée spéciale sur les musiques traditionnelles du Kazakhstan - France Musique

Le 1er avril en direct sur les ondes de France Musique.

Ecoutez en direct ou en podcast à partir du 1er avril l’émission spéciale « Ocora - Couleurs du monde » que France Musique consacrera aux musiques traditionnelles du Kazakhstan.

Cette émission sera diffusée à 23h30 (heure française, soit 3h30 heure du Kazakhstan) et sera suivie d’une « Nuit Kazakhstan ».




L’émission Ocora - Couleurs du monde

Le premier lundi de chaque mois, Ocora Couleurs du monde vous accueille à la Maison de la radio et sur les ondes de Radio France.

Derrière le mot monde, il y a le mot identité, il y a des gens... et des pratiques musicales ancrées dans de longues traditions.
Des chants, des musiques et des danses qui accompagnent les moments forts de la vie, incessante répétition de ces gestes qui se transmettent, se transforment pour mieux se perpétuer et se partager aujourd’hui.
Comme l’écrit l’ethnologue Denis Laborde, c’est ainsi que se façonne "une culture commune, qu’une langue partagée vit et s’invente et que se construisent, au long des années, des raisons d’être ensemble et de vouloir le rester".

Poursuivant sa collaboration avec le Théâtre de la Ville à Paris, le Théâtre de Nîmes, l’émission est entre autres le cadre du rendez-vous Babel Med Music à Marseille pour la remise du Prix France Musique des Musiques du Monde, avec la participation de la Collection OCORA.

Consulter le site de l’émission.






En savoir plus :



Ce projet a bénéficié du soutien de la société Air Astana :

PNG

20 janvier 2017

Concert exceptionnel du Quatuor Volta à Qaraghandy

Le 25 janvier 2017 au Palais de la culture des mineurs



Le Quatuor Volta se produira le 25 janvier 2017, au Palais des mineurs de Qaraghandy (au 32, avenue Buqar-Jyrau, à 19h00) dans le cadre d’une série de concerts donnés pour marquer la célébration d’une part des 25 ans des relations diplomatiques entre la France et le Kazakhstan et d’autre part des 50 ans de la visite du Général de Gaulle à Baïkonour.

Ils joueront dans une première partie le Quatuor à cordes n° 3 en sol majeur K. 156 « Milanais » de W.A. Mozart ainsi que le Quatuor à cordes en sol mineur op. 10 de C. Debussy. La deuxième partie sera consacrée au Quatuor à cordes en ré mineur D.810 « La jeune fille et la mort » de F. Schubert.


Entrée libre.

Cette série de concerts bénéficie du soutien des sociétés ArcelorMittal, Air Astana, Société générale CIS-Catering, Total et La vie en.


Le Quatuor Volta :



Baptisé Volta, du nom du grand physicien italien, inventeur de la première pile électrique, le quatuor composé d’Hugues Borsarello et Laurent Manaud Pallas, violons, Arnaud Thorette, alto et Gauthier Herrmann, violoncelle inscrit son travail au coeur du répertoire classique et du premier romantisme, l’identité même du quatuor à cordes : Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert.
Ses quatre membres mènent depuis plusieurs années une riche activité de chambriste et concertiste, et c’est fort d’une longue amitié musicale qu’ils ont décidé en 2014 de poursuivre leur collaboration en donnant naissance au quatuor Volta.


Individuellement lauréats de prestigieux concours internationaux (Paris, Bordeaux, Gènes, Londres, Sienne,Florence, Illzach, Heerlen...), les musiciens du quatuor Volta se produisent sur les plus grandes scènes internationales, Après une saison 14/15 consacrée en particulier aux derniers quatuors de Schubert, le quatuor Volta grave en 2016 son premier enregistrement dédié aux quatuors de Mozart pour le label Artie’s Records.



Plus d’information :

18 janvier 2017

Série de concerts exceptionnels du Quatuor Volta avec la pianiste Jania Aubakirova

A l’Opéra d’Astana, le 24 janvier 2017. Au Conservatoire Kourmangazy d’Almaty le 27 janvier 2017.

  • Le 24 janvier 2017, à l’Opéra d’Astana, 12/1 rue Dinmukhamed Qonayev, à 19h00 (salle de musique de chambre)
  • Le 25 janvier 2017, au Palais des mineurs de Qaraghandy, 32 avenue Buqar-Jyrau, à 19h00 (voir le programme)
  • Le 27 janvier 2017 au Conservatoire national kazakh Kourmangazy d’Almaty, à 19h00
LIRE L’ARTICLE DE LA NOVAYA MUZIKALNAYA GAZETA « LE CONCERT DU QUATUOR VOLTA ET DE JANIA AUBAKIROVA : 1+4 = TRIOMPHE » (versions russe et française, paru le 31 janvier 2017). Une revue de presse détaillée peut être obtenue en contactant le SCAC.



Dans le cadre de la saison culturelle célébrant d’une part les 25 ans des relations diplomatiques entre la France et le Kazakhstan et d’autre part les 50 ans de la visite du Général de Gaulle à Baïkonour, le Quatuor Volta donnera une série de trois concerts publics :

  • Le 24 janvier 2017, à l’Opéra d’Astana, 12/1 rue Dinmukhamed Qonayev, à 19h00 (salle de musique de chambre)
  • Le 25 janvier 2017, au Palais des mineurs de Qaraghandy, 32 avenue Buqar-Jyrau, à 19h00 (voir le programme)
  • Le 27 janvier 2017 au Conservatoire national kazakh Kourmangazy d’Almaty, 86, avenue Ablay Khan, à 19h00
    Ils joueront le Quatuor à cordes n° 3 en sol majeur K. 156 « Milanais » de W.A. Mozart ainsi que le Quatuor à cordes en sol mineur op. 10 de C. Debussy.


A Astana, puis à Almaty, la célèbre pianiste Jania Aubakirova se joindra aux quatre concertistes pour interpréter le Quintette pour piano et cordes en fa mineur de César Franck.

A Almaty, les membres du Quatuor Volta participeront également à la Nuit des idées qui se tiendra à l’Institut Sorbonne-Kazakhstan le 26 janvier prochain (voir le programme).


Cette série de concerts bénéficie du soutien des sociétés ArcelorMittal, Air Astana, Société générale, CIS-Catering, Natixis, Total, Total et La vie en.


Le Quatuor Volta :



Baptisé Volta, du nom du grand physicien italien, inventeur de la première pile électrique, le quatuor composé d’Hugues Borsarello et Laurent Manaud Pallas, violons, Arnaud Thorette, alto et Gauthier Herrmann, violoncelle, inscrit son travail au cœur du répertoire classique et du premier romantisme, l’identité même du quatuor à cordes : Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert.
Ses quatre membres mènent depuis plusieurs années une riche activité de chambriste et concertiste, et c’est fort d’une longue amitié musicale qu’ils ont décidé en 2014 de poursuivre leur collaboration en donnant naissance au Quatuor Volta.


Individuellement lauréats de prestigieux concours internationaux (Paris, Bordeaux, Gènes, Londres, Sienne,Florence, Illzach, Heerlen...), les musiciens du Quatuor Volta se produisent sur les plus grandes scènes internationales. Après une saison 14/15 consacrée en particulier aux derniers quatuors de Schubert, le quatuor Volta grave en 2016 son premier enregistrement dédié aux quatuors de Mozart pour le label Artie’s Records.



Jania Aubakirova :



Au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Jania Aubakirova est formée par Lev Vlasenko et Mikhail Pletnev. Le couronnement de ses études pianistiques survient en 1983 quand elle obtient le Grand Prix du Concours Marguerite Long - Jacques Thibaud et le Prix Spécial de la meilleure interprétation d’une oeuvre française. Cette distinction lui ouvre la carrière internationale qu’elle connaît aujourd’hui : Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Pologne, Hongrie, Bulgarie, République Tchèque, Italie, Israël, Grèce, Turquie, Chine, Russie…
Elle dirige en parallèle et depuis 1997 le Conservatoire national kazakh Kourmangazy d’Almaty, riche d’une intense activité internationale, et partenaire régulier du Conservatoire national de musique et de danse de la ville de Paris.

Nommée en 1998 « Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres », elle organise en 1998 et en 1999 « les saisons kazakhes en France ». Elle a reçu de nombreux autres distinctions dont le prix d’Etat de la République du Kazakhstan et le prix européen Gustav Mahler.
En 2016, elle a donné son haut parrainage à un cycle de concerts visant à favoriser la circulation de jeunes talents sous l’égide du prix européen « Musique d’ensemble » organisé chaque année par la FNAPEC et qui s’est traduit par la venue au Kazaskhtan de la pianiste Célimène Daudet ainsi que du Quatuor Hermès.

« Son jeu transparent, dominé par une pensée musicale très nette, un goût évident pour la beauté et l’élégance des lignes firent des miracles… ». Le Monde de la Musique.



Plus d’information :
17 novembre 2016

Tournée kazakhstanaise du Quatuor Hermès

A Astana, Chymkent et Almaty - Du 26 au 30 novembre 2016

Le jeune et talentueux Quatuor Hermès se produira en novembre 2016 à Astana, Almaty et Chymkent dans le cadre du cycle « jeunes talents » en partenariat avec la FNAPEC et placé sous le haut patronage de la pianiste Jania Aubakirova, initié en avril 2016 avec la venue de la pianiste Célimène Daudet.

L’Ambassade de France au Kazakhstan et les Alliances françaises du Kazakhstan et la société Total, sponsor général, organisent, grâce au soutien des sociétés Air Astana et CIS-Catering, la première tournée du Quatuor Hermès en Asie centrale avec des concerts à Astana, Almaty et Chymkent.
Les quatre musiciens forment l’un des ensembles les plus accomplis de sa génération. Après avoir achevé leur formation au Conservatoire National Supérieur de Lyon, ils gagnent une reconnaissance internationale avec de nombreux prix prestigieux à Lyon (2009), Genève (2011) et New York (2012). Ils sont également lauréats de l’Académie Maurice Ravel et de la Fondation Charles Oulmont. Ils donnent aujourd’hui des concerts dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis, au Japon ou en Egypte et continuent de voyager à travers l’Europe. Depuis 2013, le Quatuor Hermès est en résidence à la très réputée Fondation Singer-Polignac, et nouveau lauréat de la fondation d’entreprise Banque Populaire. Omer Bouchez joue actuellement sur un Tononi de 1738 ainsi qu’Elise Liu sur un David Tecchler de 1721, tous deux généreusement prêtés par le Fonds Instrumental Français.

Leur venue au Kazakhstan s’inscrit dans le cadre d’un cycle de concerts des jeunes talents lauréats du concours européen « Musique d’ensemble » organisé par la Fédération nationale des parents d’élèves de conservatoire (FNAPEC), qui a été initié en avril dernier avec deux concerts de la pianiste Célimène Daudet. Ce cycle, qui bénéficie du haut patronage de la pianiste Jania Aubakirova, a pour objectif de promouvoir le Kazakhstan comme destination des lauréats du concours de la FNAPEC pour la poursuite de leur projet professionnel et tisser des liens avec des institutions locales.

Le Quatuor Hermès donnera des concerts à Astana le 27 novembre à 15 heures à Astana Opéra, à Chymkent le 28 novembre à 19 heures au Théâtre dramatique russe et à Almaty le 29 novembre à 19 heures au Conservatoire national kazakh « Kourmangazy ».

13 octobre 2016

Concert franco-kazakh du groupe de rap « LES GARS DU COIN » et des artistes d’opéra kazakh

13 octobre 2016

A l’occasion du festival de la musique et de la culture kazakhe « Elge Oralu’16 », le concert franco-kazakh du groupe de rap « LES GARS DU COIN » et des artistes d’opéra kazakh aura lieu le 13 octobre 2016 à 20h00 au centre commercial « Colibri » à Almaty.

Pour plus d’information veuillez contactez l’Alliance française d’Almaty au téléphone : +7 727 392 22 30 / culture af-almaty.kz


16 septembre 2016

Spectacle musical en hommage à Edith Piaf et Franck Sinatra

Le 17 septembre 2016 à 19 heures au Centre KazMedia

L’Alliance française d’Astana est heureuse de vous présenter le spectacle musical "Ils chantent heureux", hommage à Franck Sinatra et Edith Piaf, dans une mise en scène d’Irène Aravina.

Jamais les deux légendes de la musique n’avaient été réunies, c’est chose faite dans ce spectacle original créé par Irène Aravina, musicologue, chanteuse, auteur et animatrice d’un certain nombre de cycles de radio et de télévision. La mise en scène est assurée par Galina Pyanova - actrice et metteur en scène, fondatrice et directrice artistique des projets internationaux du théâtre « АРТиШОК ».

Pour interpréter ce spectacle poétique ont été choisis deux interprètes kazakhs de choix : Chingiz Kapim et Aisulu Azimbaeva.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site internet dédié.

|