Exposition « Artists & Robots » : la Réunion des musées nationaux - Grand Palais à Astana

10 juin - 10 septembre 2017

Astana Contemporary Art Center (ACAC), Astana - Kazakhstan

Cette exposition est co-organisée par la Réunion des musées nationaux - Grand Palais (RMN – GP) et « Astana EXPO-2017 ».

La RMN – GP choisie pour le volet artistique de l’Exposition Internationale Astana 2017.

L’Exposition internationale ‘’Astana EXPO-2017’’, qui se tiendra dans la capitale du Kazakhstan du 10 juin au 10 septembre 2017, a pour thème « L’ENERGIE DU FUTUR » et pour ambition d’inviter les visiteurs à réfléchir sur la pertinence de cette question fondamentale pour l’humanité puisqu’elle conditionne le développement économique et social des générations d’aujourd’hui et de demain. Au cœur du site de l’Exposition internationale, le Astana Contemporary Art Center de l’Expo Astana 2017 accueillera, aux côtés du Garage Museum of Contemporary Arts de Moscou, la Rmn – Grand Palais qui y présentera en avant-première une exposition sur l’imagination artificielle intitulée « Artists & Robots », dont les commissaires sont Miguel Chevalier et Jérôme Neutres. Cette opération s’inscrit dans la stratégie de développement à l’international de la Rmn – Grand Palais, qui confirme son statut d’opérateur culturel européen de premier plan. Il s’agit d’une première étape pour l’exposition « Artists & Robots » qui sera présentée ensuite au Grand Palais à Paris de mars à juillet 2018 dans une version élargie, avant de voyager dans d’autres pays.

Artistes et robots : l’imagination artificielle au pouvoir ?

Dans notre monde universellement et uniformément transformé par les progrès de l’intelligence artificielle, ses applications scientifiques, industrielles, financières et domestiques, on pouvait penser que l’art serait, pour paraphraser André Malraux, le dernier chemin (direct) de l’homme à l’homme. Le projet Artists & Robots s’intéresse à cet autre aspect du règne de la haute technologie, moins médiatisé mais non moins engagé : l’avènement de l’imagination artificielle. Une machine serait-elle capable d’égaler un artiste ? Un robot pourrait-il se substituer à un peintre ou un sculpteur ? Dans quelle mesure peut-on parler de créativité artificielle ? Léonard de Vinci a dessiné il y a cinq cents ans de nombreux rêves de machines : palais flottant, hélicoptère, char d’assaut, métier à tisser industriel... Mais ce génie visionnaire ne semble pas avoir osé imaginer une machine qui pourrait remplacer l’artiste. Des machines à créer : voilà les œuvres que présente cette première exposition muséographique de la Rmn-Grand Palais qui s’intéresse précisément au sujet de l’imagination artificielle, dans ses différentes matérialisations artistiques, et en abordant les grands enjeux que cette révolution technique soulève. Des artistes qui créent des machines qui créent de l’art.

Dix-sept installations artistiques (œuvres réalisées entre 1980 et 2017), toutes générées par des logiciels d’ordinateurs, robots conçus, programmés et installés par des artistes de treize nationalités présents dans les collections de nombreux musées de par le monde. Des tableaux, des sculptures, des mobiles, des installations immersives, de l’architecture, du design, et de la musique : toutes les créations présentées dans cette exposition sont le fruit de collaborations entre des artistes et des programmes robotiques qu’ils ont inventés. Des programmes informatiques non seulement intelligents, mais aussi créatifs, c’est-à-dire capables de produire des formes et des figures inédites qui donnent à voir et à penser.

Artistes : Memo Akten, Jacopo Baboni Schilingi, Michel Bret & Edmond Couchot, Miguel Chevalier, Demian Conrad (Automatico), Elias Crespin, Michael Hansmeyer, Raquel Kogan, Peter Kogler, LAb(au) (Laboratory of Architecture and Urbanism), Sonia Laugier & François Brument (In-flexions), Rafael Lozano-Hemmer, Leonel Moura, Nervous System, Quayola, Stelarc, Patrick Tresset.


Teaser "Artists & Robots", Astana Contemporary Art Center, Astana (Kazakhstan) EXPO 2017

.......................................

Commissaires : Miguel Chevalier, artiste, et Jérôme Neutres, directeur de la stratégie et du développement à la Rmn-Grand Palais