Enseignants de français

Formation des enseignants de français du Kazakhstan : séminaire à l’Université eurasienne Gumilev

Astana (26-28 mai 2016)

L’accès à la formation continue des enseignants de français est au cœur de l’effort de coopération culturelle que la France fournit au Kazakhstan. Il associe étroitement le Ministère de l’Education et de la Science, les autorités locales (Département de l’éducation des akimats), l’Association kazakhstanaise des enseignants de français (AKEF), les Alliances françaises du Kazakhstan et un nombre très élevé d’établissements scolaires, d’universités, parmi lesquels les instituts de perfectionnement.

Les relations bilatérales et les échanges entre la France et le Kazakhstan s’intensifient. Dans le même temps, Astana s’ouvre politiquement et économiquement à un monde où la francophonie est une réalité qui s’affirme. Comme l’affirme Jacques Attali, auteur d’un rapport pour le gouvernement français sur le sujet (2013), entre 17 et 20 % du commerce mondial est réalisé entre francophones et ce nombre augmente rapidement sur des territoires à forte croissance. Pour communiquer avec ces territoires, il est nécessaire d’entretenir un corps enseignant francophone de qualité et en nombre suffisant qui formera pour l’avenir les diplomates, les interprètes et les professionnels de tous les secteurs concernés par cette dynamique. Celle-ci s’incarne particulièrement au Kazakhstan dans le développement des relations universitaires franco-kazakhstanaises, et notamment de l’Institut Sorbonne-Kazakhstan qui a vu le jour en 2014 et qui a vocation a devenir une locomotive pour la communauté des francophones dans tout le pays. Parallèlement, plusieurs universités kazakhstanaises ont aujourd’hui pris l’initiative de frapper à la porte de l’AUF (Agence universitaire de la francophonie), dans le sillage de l’Université des langues du monde Ablay Khan d’Almaty. La diplomatie multilatérale et européenne, le sport et les grands événements internationaux participent également de cette évolution. Le français sera sous le feu des projecteurs au moment de l’Euro2016 qui débutera dans quelques jours. Ce sera également le cas à l’été 2017 lorsqu’Astana recevra l’Exposition internationale sur l’énergie du futur, exposition dont l’une des quatre langues sera précisément le français.

Former les enseignants de français, c’est un défi auquel doivent faire face les autorités éducatives du Kazakhstan. Le présent séminaire est une contribution conjointe des Alliances françaises du Kazakhstan, de l’Association kazakhstanaise des enseignants de français et de l’Ambassade de France au Kazakhstan, dans le but de soutenir la communauté didactique et pédagogique. Dispensé par des formateurs du CIEP, de la Section scolaire française homologuée de l’Ecole internationale MIRAS d’Asana et des Alliances françaises du Kazakshtan, il entend donner aux enseignants de français du pays un accès à une mise à niveau de leurs savoirs et de leurs pratiques.
Ce séminaire, qui fait à celui qui s’est déroulé les 23-mai dernier à Qostanaï, et dont le thème s’articule autour de l’idée de francophonie, se tiendra à l’Université eurasienne Gumilev, un établissement d’enseignement supérieur ouvert aux langues du monde, un établissement partenaire et engagé dans le soutien de la diversité linguistique et qui œuvre au développement de la francophonie au Kazakhstan. Pendant trois jours une centaine d’enseignants vont confronter leurs pratiques et leurs savoirs, échanger leurs expériences, et surtout apprendre à utiliser des outils numériques comme Culturethèque (bibliothèque numérique développée par l’Institut français et la Fondation Alliance française de Paris), France Université Numérique, etc. Leur présence atteste de la vitalité de l’enseignement du français au Kazakhstan, en qualité de langue vivante deux, et comme plusieurs écoles en ont désormais l’intention, de première langue dans les petites classes. Une telle initiative sera présentée aux auditeurs stagiaires par Mme Ramzia Umerbayeva, Directrice de l’Ecole-gymnase N°17 d’Astana.


Contacts :


  • Alliance française d’Astana – Mme Dinara Orazbayeva, tél. : +7 7172 27 21 58
  • Ambassade de France au Kazakhstan – Service de coopération et d’action culturelle, tél. : +7 7172 795 126