Grand concert symphonique : d’Astana 2017 à Paris 2025

Journée de la France à Astana Expo-2017, le 21 juin 2017

Salle de concert centrale du Kazakhstan (prospekt Mangilik El, 10/1, Astana), à 20h15

Retour sur le concert avec l’article rétrospectif d’Expo2017. Une revue de presse détaillée peut-être obtenue en contactant le SCAC.

L’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana clôturera la journée du 21 juin, consacrée à la France, en donnant une grande première symphonique. Il exécutera sous la direction de Philippe Hui la symphonie en ré mineur de César Franck, une oeuvre emblématique du répertoire français donnée pour la première fois au Kazakhstan.

Deux solistes français Hugues Borsarello (violon) et Gauthier Herrmann (violoncelle) se joindront ensuite à l’orchestre et au pianiste Yernar Nurtazin pour interpréter le triple concerto de Ludwig van Beethoven (Op. 56), une oeuvre majeure du répertoire européen.

La soirée sera introduite par un poème symphonique kazakh, le Kontzertstük de Kashgaliev.


Prenez date et réservez déjà votre soirée !

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Enregistrement obligatoire.

Ce concert est organisé par l’Ambassade de France au Kazakhstan et l’Alliance française d’Astana. Il est soutenu par le groupe Total.

PNG




Philippe Hui, chef d’orchestre
Philippe Hui est un chef d’orchestre éclectique qui dirige aussi bien le concert symphonique, que le Ballet, l’Opéra ou l’Opérette. Après avoir été l’assistant de James Conlon à l’Opéra National de Paris, Philippe Hui a dirigé régulièrement l’Orchestre National de l’Opéra de Paris dans de nombreux opéras et ballets : Orphée et Eurydice de Gluck (chorégraphie de Pina Bausch suivie d’une tournée en Allemagne), Le Barbier de Séville, Idoménée de Mozart, Paquita, La Sylphide, etc.
Il est par ailleurs invité par de nombreuses scènes et Festivals en France et à l’étranger : Opéra de Tours, Metz, Reims, Limoges, Avignon, Toulon, Rennes, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, Opéra Comique, Centre Lyrique d’Auvergne, Festival de Loches,…) et à l’étranger (Opéra de Novossibirsk, Festival de Nuremberg, de Baalbeck, etc.).

Hugues Borsarello, violoniste
Après un premier Prix au CNR de Paris, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il se perfectionne auprès de Patrice Fontanarosa et crée un trio en compagnie de David Saudubray (piano) et Gautier Capuçon (violoncelle). Admis au « Gustav Mahler Jugend Orchestra », il participe, sous la direction de Claudio Abbado ou Seiji Ozawa, à des tournées en compagnie de Yuri Bashmet, Yo-Yo Ma…
Il se produit en tant que chambriste, soliste et à la tête de la Follia, orchestre de chambre d’Alsace dont il a pris la direction en 2009. Il est également violon solo et conseiller artistique de l’orchestre Lamoureux. Ses concerts l’emmènent à découvrir les salles les plus prestigieuses dans le monde entier. Il joue un violon de V. Ruggieri réalisé à Crémone en 1695.

Gauthier Herrmann, violoncelliste
Gauthier Herrmann intègre le conservatoire supérieur de Paris (CNR) où il obtient un premier prix de violoncelle en 2000. Il travaille avec Henri Demarquette avant de rentrer à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP). Etudiant dans la classe de Paul Meyer et Eric Le Sage, Gauthier a eu le privilège de travailler en musique de chambre auprès de grands maîtres tels que Mstislav Rostropovich, Gyorgy Kurtag, Gabor Takacs. Se destinant très rapidement à la musique de chambre, Gauthier fonde en 1998 le Trio con Fuoco. Il remporte avec cet ensemble de nombreux prix internationaux (Heerlen aux Pays-Bas, Florence en Italie, Illzach et FNAPEC-Paris en France). Durant l’année 2008, le trio s’est vu décerner le 2ème prix du concours Vibrarte à Paris. Il est également devenu lauréat HSBC de l’académie du festival d’Aix en Provence. Passionné de voyage et de découverte, il est à l’initiative de la création du festival Arties en Inde et à la direction de la société Arties Event Management. Actuellement, Gauthier joue un violoncelle de 1754, instrument du luthier parisien Benoît Fleury.

Yernar Nurtazin, pianiste
Né en 1987 à Almaty, Yernar Nurtazin se forme au Conservatoire national kazakh Kurmangazy, à Almaty, avec la pianiste Gulzhan Uzenbayeva, puis suit le Master de l’Université privée de danse, musique et théâtre Anton Bruckner à Linz, en Autriche. S’ensuivent de nombreuses victoires dans des concours internationaux et des concerts dans des salles renommées. Pianiste prometteur et talentueux, Yernar Nurtazin est également chef d’orchestre. Il est le chef principal de l’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana.

Berik Batyrkhan, directeur artistique
Né à Almaty en 1990, Berik Batirkhan est diplômé du Conservatoire national Kurmangazy, à Almaty, et de la prestigieuse Académie russe de musique Gnessine, à Moscou. Il a suivi les cours de master international à la Société Philharmonique de Moscou sous la direction du professeur Yuriy Simonov et travaillé avec de nombreux chefs d’orchestres tels qu’Anatoly Levin, David Geringas et Dorian Wilson. Lauréat de concours internationaux, il a été nommé directeur artistique de l’Orchestre symphonique de la Philharmonie d’Astana en 2015.



JPEG - 81.5 ko

Salle de concert centrale du Kazakhstan

Crédit photo : Qazaqconsert

La Salle de concert centrale du Kazakhstan, construite par l’architecte Manfredi Nicoletti et inaugurée en 2009, est l’une des plus belles et des plus prestigieuses salles de concert au monde.