Histoire, géographie et économie d’Almaty

Introduction

Almaty appelée Vernyi, ensuite Alma-Ata pendant la période soviétique, est la principale ville du Kazakhstan. Elle est située dans le sud-est du pays. Sa population s’élève à 1 420 747 d’habitants en 2009. Le nom de la ville signifie « riche en pommes » : les vergers sont en effet nombreux dans la région et semblent être à l’origine des golden consommées à travers le monde.

Géographie et climat

Almaty est située au centre de l’Eurasie, dans la partie sud-est de la République du Kazakhstan, au nord de la chaîne de montagne du Tian Shan. La ville occupe une situation de piémont et se trouve à une altitude comprise entre 650 et 950 m d’altitude. Au pied des montagnes on trouve des champs de céréales, des plantations de tabac, des vignobles et des vergers. Les parcs, les jardins et les squares occupent une surface de plus de 8 000 hectares dans la ville.
Bien que le Kazakhstan subisse un climat continental caractérisé par des hivers rudes et des étés torrides, les conditions climatiques à Almaty sont plus tempérées ; les températures moyennes sont de -5 °C en hiver et de 24 °C en été. Les précipitations sont assez abondantes toute l’année. Le printemps est la saison la mieux arrosée. La neige recouvre le sol en moyenne 101 jours par an.

Histoire

À l’age du bronze, les premiers fermiers s’établirent sur le territoire d’Almaty.
Le peuple Saka s’installa en Asie Centrale au VIIe siècle avant J.C. et Almaty fut choisie comme lieu de vie par cette tribu. Les preuves de cette époque sont les nombreux tumulus enterrés et les anciennes installations. La découverte archéologique la plus importante est celle de l’Homme d’Or. Pendant cette période, Almaty est devenue le premier centre d’éducation.
L’étape suivante de l’évolution d’Almaty eut lieu au Moyen Âge (VIIIe – Xe siècle) et fut caractérisée par le développement culturel de la ville, le changement de style de vie, le développement de l’agriculture et de l’artisanat. Plusieurs villes apparurent alors sur le territoire.
Du Xe au XIVe siècle, les établissements situés sur le territoire de la dite "Grande Almaty", sont situés le long des routes commerciales de la Route de la soie. A ce moment-là, Almaty est devenue l’un des centres de commerce, d’artisanat et d’agriculture de la route de la soie. La ville est pour la première fois mentionnée sous le nom de "Almatu" dans de vieux livres du XIIIe siècle.
Du XVe au XVIIIe siècle, la ville est sur la voie du déclin en ce qui concerne les activités commerciales qui étaient condensées sur la route de la soie. Cette période fut emplie d’évènements politiques très importants qui ont eu un effet significatif sur l’histoire d’Almaty et du Kazakhstan. Ce fut une période cruciale pour les changements ethniques et politiques. C’est dans cette ville que l’État et la nation kazakhe furent fondés.
L’invasion des Dzungars sur ces terres ont été dramatiques, mais les efforts des Kazakhs afin de protéger leur pays et leur indépendance ont permis à repousser ce peuple.
Avec le renforcement de l’influence russe, le fort russe Zailiysky fut fondé en 1854 au pied de la chaîne de montagnes du Tian Shan puis renommé l’année suivante Verny, un nom qu’elle a gardé jusqu’en 1921. Dans les années 1920, la ligne de chemin de fer entre la Sibérie et le Turkestan nommée Türksib fut achevée et la ville en devint une étape importante.
En 1929, Almaty devint la capitale de la République socialiste soviétique kazakhe.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, le territoire de la ville s’est largement étendu. Pour organiser le front industriel et concentrer les ressources matérielles, le stock a été mis dans les habitations de 26 000 personnes évacuées. Alma-Ata disposait de 30 installations industrielles, 8 hôpitaux, 15 instituts, universités et écoles techniques, environs 20 institutions culturelles, etc. Les sociétés de production cinématographique de Léningrad, Kiev et Moscou ont également été évacuées à Alma-Ata. Trois divisions de carabiniers ont été formées à Alma-Ata, dont la célèbre 8e division de Panfilov. Trois régiments d’aviation ont, eux aussi, été formés sur la base aérienne d’Alma-Ata.
Le 21 décembre 1991, les dirigeants de onze Républiques soviétiques signent à Almaty, capitale du Kazakhstan indépendant, l’acte de décès de l’URSS.
En 1993, le gouvernement décida de renommer Alma-Ata. Le nouveau nom de la ville est Almaty.
En 1997, le président de la République du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbayev approuva le décret de transfert de la capitale d’Almaty vers Astana. En 1998, la capitale est transférée à Astana, à plus de 1 200 km au nord d’Almaty.
Le 1er juillet 1998, une loi concernant le statut spécial de la ville fut votée. Almaty est considérée comme un centre scientifique, culturel, historique, financier et industriel.
Le nouveau « Plan Général d’Almaty » de 2030 fut développé en 1998 et vise à améliorer les conditions de vie suivant les points de vue écologique, de la sécurité et du confort social. Le principal objectif est de promouvoir l’image d’Almaty comme étant une ville-jardin. L’une des composantes du Plan Général est de continuer à construire des bâtiments à plusieurs étages. Il comporte aussi une réorganisation des territoires d’un point de vue industriel, une amélioration des infrastructures des transports et le lancement du métro d’Almaty.

Économie

Almaty était et demeure l’un des centres économiques du Kazakhstan. Le produit national brut par habitant s’élève à 4684 $ US et est donc beaucoup plus élevé que la moyenne nationale. La plus grande partie du produit brut provient du secteur des services (77%). L’industrie représente 32,9%.
Le 1er janvier 2005, la ville comptait 1668 entreprises, dont 168 grandes et moyennes entreprises, qui représentent pratiquement 78 % de la production de la ville. La palette de la production des biens industriels est très large. L’industrie agroalimentaire produit du thé, du vin, des confiseries, des pâtes, du lait et de la viande. On y produit dans d’autres domaines : des machines à laver, des téléviseurs, des tapis, des chaussures de cuir, des briques, des structures métalliques, etc.
En 2004, le commerce extérieur a rapporté 5294,6 millions de dollars. Le taux de chômage était de 8,9 % et les salaires moyens étaient de 192 $ US par mois. Environ 577 000 personnes étaient actives en 2003 à Almaty.
Le code de l’Aéroport International d’Almaty est ALA.