Livre et débat d’idées

Nuit des idées à l’Institut Sorbonne-Kazakhstan (Almaty, le 26 janvier)

Venez nombreux ou suivez les débats en flux web depuis chez vous !

26/01 à 17h00 (GMT+6)

Lieu : Institut Sorbonne-Kazakhstan - 28, rue Kazybek Bi, Almaty (Kazakhstan)

Organisation : Alliance française d’Almaty et Institut Sorbonne-Kazakhstan

Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Inscription vivement conseillée.

SUIVRE l’événement sur Facebook


TELECHARGER LE PROGRAMME


LIRE LA TRANSCRIPTION DE L’EMISSION SPECIALE DE LA REDACTION DE RFI RUSSE CONSACREE A L’EVENEMENT (VERSION FRANCAISE ET RUSSE) : « La nuit des idées d’Almaty : les problèmes globaux dans un cadre décontracté et sans pathos. »
Une revue de presse détaillée peut-être obtenue en contactant le SCAC.


REVOIR LA NUIT DES IDEES A L’INSTITUT SORBONNE-KAZAKHSTAN



UNE MANIFESTATION MONDIALE
La Nuit des idées se déroulera dans une cinquantaine de lieux répartis sur toute la planète le 26 janvier 2017. Elle aura pour thème « Un monde commun » et réunira des intervenants de renommée internationale – intellectuels, chercheurs, artistes – invités à débattre dans tous les lieux partenaires de la manifestation, et sur les cinq continents : de Dakar à Los Angeles en passant par Bruxelles, Buenos Aires et Katmandou, Marseille et Paris…


La Nuit des idées bénéficie du soutien d’un comité de parrainage constitué de personnalités prestigieuses du monde de la culture : Robert Badinter (avocat, universitaire et responsable politique, France), Patrick Boucheron (historien, France), Barbara Cassin (philosophe, France), Hélène Carrère d’Encausse (Secrétaire Perpétuel de l’Académie Française, France), Michaël Foessel (philosophe, France), Esther Duflo (économiste, France et USA), Souleymane Bachir Diagne (philosophe, Sénégal), Achille Mbembe (historien, Cameroun), Pierre Rosanvallon (historien, France), Anne Cheng (sinologue, France), Maylis de Kérangal (romancière, France), réunis sous la houlette des deux coordinateurs de l’événement, Mathieu Potte-Bonneville (philosophe, responsable du pôle idées et savoirs de l’Institut français) et Mark Alizart (philosophe).


Comme l’écrit l’historienne du droit Mireille Delmas-Marty dans son dernier ouvrage Aux quatre vents du monde, Petit guide de navigation sur l’océan de la mondialisation (Seuil, sept. 2016), « Nous vivons dans une société à bout de souffle, désenchantée et plutôt fière de l’être. Une société d’où l’esprit aurait été chassé par la matière, la raison numérisée ne laissant guère de place au rêve.
Placer la réflexion « aux quatre vents du monde » c’est précisément rêver, pour changer le monde, tenter de lui redonner souffle. Mais où trouver le souffle, lorsque les interdépendances croissantes paralysent les États et semblent condamner toute action à l’impuissance ? Comment transformer ces interdépendances subies en projet commun ? ».


Telles seront les questions que nous nous poserons à l’Institut Sorbonne-Kazakhstan le 26 janvier prochain dans le cadre de la Nuit des idées qui se tiendra simultanément, ou presque, dans une vingtaine de lieux de savoir dans le monde.


Artistes, chercheurs en sciences sociales, architectes, cinéastes, débatteurs et journalistes se retrouveront sous les auspices de l’Institut Sorbonne-Kazakhstan, à deux pas de cette nouvelle route de la soie dont Almaty sera l’une des étapes les plus importantes, pour échanger avec le public autour du thème retenu pour cette deuxième édition, mondiale cette fois-ci, de la Nuit des idées, « un monde commun ».


Deux séries de débats animés par des journalistes français et kazakhstanais s’alterneront avec des préludes musicaux qui seront donnés par les membres du Quatuor Volta, venus spécialement célébrer, au cours de cette même semaine, les 25 ans des relations diplomatiques entre la France et le Kazakhstan.


Ensemble, et alors que le monde fait face à la multiplication des défis (terrorisme global, dérèglement climatique, désastre humanitaire des migrations, crises financières et sociales), nous essayerons, chacun à notre mesure, de penser ce qui arrive et d’envisager « un monde commun » pour les femmes et les hommes de bonne volonté qui n’ont pas renoncé à maîtriser leur destin.



POUR LA PREMIERE FOIS, LA NUIT DES IDEES FAIT ETAPE A L’INSTITUT SORBONNE-KAZAKHSTAN.


PROGRAMME DES DEBATS (*)


16h30 – Accueil du public


17h00-18h00 – Mini-panel de débats, avec Nursultan Kassym, Anna Ivanova, Ulpan Dzhelbuldina, Gulzat Kuanshalieva, Zhansaya Abenova et Ayman Kodar, étudiants à l’Institut Sorbonne-Kazakhstan (salle de conférences, 1er étage) – « Dans quel monde (commun) pouvons-nous et voulons-nous vivre ? » (langue : français, avec traduction simultanée en russe)
Modérateurs : Katerina Novosselova, Adil Azhiyev et Anel Moldakhmetova, fondateurs de la plateforme Urban Talks, et Laura Turarbek, enseignante-assistante à l’Institut Sorbonne-Kazakhstan


18h00-18h20 – Premier prélude musical - Debussy : extraits du Quatuor op10 - (Quatuor Volta : Hugues Borsarello, violon, Laurent Manaud Pallas, violon, Arnaud Thorette, alto, Gauthier Hermann, violoncelle)
Lieu : hall d’entrée


18h20 – Ouverture de la Nuit des idées (salle de conférences, 1er étage)


18h25-18h40 – Présentation d’URBAN UTOPIAS, essai photographique de Stéphane Herbert, accompagné des poèmes de Carole Lenfant et de la création sonore de Fabrice Jünger, en partenariat avec le Centre d’art Kazarian (salle de conférences, 1er étage)


18h50-20h00 – Premier débat (salle de conférences, 1er étage) – « Penser durablement les ressources et l’énergie pour un monde commun » (russe avec traduction simultanée en français)
Modérateur : Botagoz Seidakhmetova, journaliste (russe, anglais)

Oljas Souleïmenov, poète et historien de la littérature
Lamyne M., artiste contemporain et styliste
Roman Yashchenko, professeur à l’Université Al-Farabi, titulaire de la chaire UNESCO, biologiste
Kateryna Suvorova, réalisatrice
Katerina Novosselova, Adil Azhiyev et Anel Moldakhmetova, fondateurs de la plateforme Urban talks


20h05-20h35 – Pause café (hall d’entrée / VIP : salle n°14 – rez-de-chaussée)
Deuxième prélude musical - Schubert : extraits du Quatuor à cordes en ré mineur D. 810 « La Jeune Fille et la Mort » (Quatuor Volta : Hugues Borsarello, violon, Laurent Manaud Pallas, violon, Arnaud Thorette, alto, Gauthier Hermann, violoncelle)
Lieu : hall d’entrée


20h40-21h50 – Deuxième débat (salle de conférences, 1er étage) - « La culture face aux bouleversements du monde » (français, avec traduction simultanée en russe)
Modérateur : Ivan Kabacoff, journaliste à TV5 Monde (français, russe)

Aika Jaxibaï, styliste, directrice artistique de la marque Aïka Alemi
Patrick Penot, directeur du Festival international de théâtre Sens Interdits
Gauthier Herrmann, violoncelliste, fondateur de la famille Artie’s
Rachid Nougmanov, réalisateur
Katira Karymsakova, alumni de l’Institut Sorbonne-Kazakhstan (promotion 2014)


Note bene :

  • Au fur et à mesure des débats, les participants pourront poser des questions aux modérateurs via l’application WhatsApp® +77072921920
  • (*) Ce programme est susceptible de modifications (version du 17 janvier 2017).


PARCOURS DU PUBLIC AVANT, PENDANT ET APRES LES DEBATS


INSTALLATIONS ARTISTIQUES

  • Présentation de robes conçues par Lamyne M., artiste de Saint-Denis en résidence au Kazakhstan, dans le cadre d’une réflexion sur la durabilité et la soutenabilité écologique des matériaux (hall d’entrée – rez-de-chaussée)
  • URBAN UTOPIAS, essai photographique de Stéphane Herbert, accompagné des poèmes de Carole Lenfant et de la création sonore de Fabrice Jünger, en partenariat avec le Centre d’art Kazarian (premier étage)
  • Exposition Dessins en liberté coproduite par l’Institut français et le magazine Courrier international, présentée en trois langues, français, kazakhe et russe (premier étage)


PROJECTION DE FILMS

Trois films documentaires seront projetés dans les salles du rez-de-chaussée (de 18h00 à 21h00). Les horaires seront précisées ultérieurement.

  • « DEMAIN LA MER » / « Sea Tomorrow » (salle n°4 – rez-de-chaussée) de Katerina Suvorova, année : 2016, durée : 88 min, genre : documentaire, film sous-titré en anglais Le film sera présenté par Urban Talks et par l’auteur.
  • « LA COUR DE BABEL » (salle n°5 – rez-de-chaussée) de Julie Bertuccelli, année : 2013, durée : 89 min, genre : documentaire, film sous-titré en russe


STANDS SUR PLACE

  • Alliance française d’Almaty : possibilité de rencontrer le personnel et de s’inscrire à des cours de français
  • Institut Sorbonne-Kazakhstan
  • Urban Talks
  • Accueil de la presse et des journalistes
  • La Tartine
  • Air France


PDF


PARTENAIRES :

  • Partenaires locaux : Université pédagogique kazakhe Abaï (Institut Sorbonne-Kazakhstan), Urban talks Almaty, Alliance française d’Almaty, Ambassade de France au Kazakhstan, Consulat général de France à Almaty, Pavillon français à Astana-Expo-2017, Institut français d’études sur l’Asie centrale (IFEAC), Chaire UNESCO de l’Université Al-Farabi, Centre d’art Kazarian, CCIFK, Air France KLM, Air Astana, La tartine (tbc), ArcelorMittal, Total, Meloman, World Hotel Saltanat, Artishok
  • Partenaires en France : Université Sorbonne Paris Cité, Institut français, Fondation Alliance française de Paris, TV5 Monde, France 24, Pavillon français à Astana-Expo2017, Festival de Théâtre Sens interdits, Globe Vision



ECOUTER LES ENTRETIENS AVEC LES PARRAINS DE LA NUIT DES IDEES :

Patrick Boucheron - Nuit des idées 2017, Institut français.


Michaël Foessel - Nuit des idées 2017, Institut français.


Barbara Cassin - Nuit des idées 2017, Institut français.


Maylis de Kerangal - Nuit des idées 2017, Institut français.


Anne Cheng - Nuit des idées 2017, Institut français.