Sept choses à savoir sur Astana

Dans le cadre de l’atelier d’écriture et d’actualité de Madame Lise Barcellini, les apprenants de l’Alliance française d’Astana ont rédigé ensemble un article sur leur capitale, qui fête cette semaine son 18ème anniversaire.
Cet article a été rédigé par Kamila Alibekova, Nargis Alzhanova, Assem Bolatbayeva, Margarita Danilova, Arman Mukhamejanov, Olga Tchalyk et Akmaral Tyulyubayeva.

1. Capitale

Astana est l’une des plus jeunes capitales au monde. Elle est devenue capitale le 10 décembre 1997. En 1830 la ville a été fondée comme une forteresse sur la rivière Ichim. Au fil de 20ème siècle elle a été connue sous les noms d’Akmolinsk, d’Akmola, de Tselinograd et enfin d’Astana. Ce dernier signifie en kazakh « capitale ».

2. Fondatrice

Dans la vaste steppe, autrefois les habitants menaient un mode de vie nomade : ils se déplaçaient pour nourrir leur bétail et ils vivaient sous la yourte. Dans l’ancien temps, Astana était l’un des points de croisement des voies des caravanes qui attiraient les habitants de la steppe. La ville fut fondée en 1830 comme un avant-poste cosaque (ne confondez pas avec « kazakh »). Le statut initial de la ville fut le département d’Akmolinsk. Le fondateur fut Feodor Kouzmich Choubin, participant à la bataille de la Moskuva.

3. Centrale

Astana est unique pour sa position géographique : se situant à égale distance de quatre océans, elle est le pont entre l’Europe et l’Asie. Cet éloignement et le fait qu’Astana soit fondée au coeur des steppes de l’Asie Centrale la mettent hors du danger de nombreuses catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, les inondations, les tsunami. Astana est la capitale la plus froide du monde après Oulan-Bator. L’hiver, la température descend jusqu’à -40 degrés et l’été le thermomètre peut monter jusqu’à + 40.

4. Occidentale ou orientale ?

Astana est un mélange de tous les styles architecturaux : vous pouvez y trouver une Pyramide ainsi qu’une tente gigantesque, le centre commercial « Khan Shatyr ». Le plan de la ville a été conçu par l’architecte japonais Kisho Kurokawa et plusieurs bâtiments ont été créés par le britannique Norman Foster. La ville est divisée en deux parties par le rivière Ishim. Sur la rive gauche : la ville moderne avec les bâtiments contemporains. Sur la rive droite : l’ancienne ville qui garde toujours les bâtiments d’époque de l’Union soviétique.

5. Tolérante

Le Kazakhstan compte 17 millions d’habitants et Astana un million. Même si le pays est cinq fois plus grand que la France, il a cinq fois moins d’habitants. Les Kazakhstanais ont des visages très différents, évidemment ils ne sont pas des clones mais surtout ils représentent environ 130 « ethnicités » qui cohabitent en harmonie. En 1999, Astana a reçu le prix de l’UNESCO « Ville pour la Paix ».

6. Energique

Après avoir lu, mangé, dormi, fait du shopping, qu’est-ce que vous pouvez encore faire ? Faire du vélo, aller au fitness ! Le sport est une activité importante pour les habitants d’Astana. Astana accueille aussi beaucoup de compétitions sportives internationales, comme pour le judo, la boxe, le football, le hockey, le tennis, et le karaté. Pour tous ces événements, ont été construits des centres sportifs au standards internationaux.

7. Futuriste

Le 10 juin 2011, le Kazakhstan a envoyé une demande pour accueillir une exposition universelle à Astana, sa nouvelle capitale, et a gagné à l’issue du vote entre les pays membres du Bureau de l’Exposition. Le thème choisi de l’événement est « L’énergie de l’avenir ». La durée de l’Expo est de trois mois : du 10 juin au 10 septembre 2017. Les tickets sont déjà en vente. Le site web officiel de l’événement est publié en quatre langues y compris le français. Les bâtiments construits pour l’Expo2017 ne seront pas détruits et auront un autre usage.