Ecoles proposant le français

Visite de jeunes lycéens du Lycée militaire de Saint-Cyr l’Ecole au Gymnase 25 d’Almaty (12-19 janvier 2018)

Pour la troisième année consécutive une quinzaine de lycéens scolarisés au très prestigieux Lycée militaire de Saint-Cyr l’Ecole se sont rendus au Kazakhstan.

Ils étaient accompagnés par quatre encadrants français, dont le Chef de corps qui dirige ce prestigieux établissement, le Colonel Thierry Assonion. Outre des cours de langues et d’initiation à l’histoire du Kazakhstan, ils ont découvert les principaux lieux culturels d’Almaty. Ils ont également également participé à un programme sportif.

Cette visite sera suivie de la venue de lycéens kazakhstanais, venus d’Astana (Ecole-gymnase 17), à Saint-Cyr l’Ecole dans la région parisienne au printemps 2018.

Afin de favoriser les contacts avec le Kazakhstan dans le cadre de cet échange prévu pour durer trois ans et donner une chance à la jeunesse du pays de poursuivre des études dans le système français, le Lycée militaire de Saint-Cyr l’Ecole a admis pour la première fois une citoyenne kazakhstanaise, Mlle Aïnour Izhanova, en classe Terminale littéraire au cours de l’année 2016-2017. Elle poursuit actuellement des études d’histoire à l’Université de Toulouse après avoir obtenu son baccalauréat français.



Reportage de la chaîne KTK sur cet échange scolaire (15 janvier 2018) :




Les lycéens du Lycée militaire Saint-Cyr ne sont pas des militaires. Seuls les élèves des classes préparatoires ont ce statut. Les parents de la plupart d’entre eux sont en revanche des militaires de carrière ou des fonctionnaires. On y trouve également 15 % de boursiers sur critères sociaux. Cette prestigieuse institution compte parmi ses anciens élèves le Général de Gaulle dont on a célébré en juin 2016 le 50ème anniversaire de la visite à Baïkonour, première visite d’un Chef d’Etat français jamais effectuée sur le territoire du Kazaskhtan.


Le Gymnase 25 est le seul établissement du Kazakhstan à enseignement renforcé du français. Il fut fondé en 1937 et a formé toute une génération de Kazakhstanais qui ont marqué leur époque comme K. Tokaev, président du Sénat, D. Sembayev, gouverneur honoraire de la banque nationale, A. Karibjanov, entrepreneur et vice-président du conseil franco-kazakhstanais des affaires, et bien d’autres.



Outre l’Ambassade de France, l’Alliance française d’Almaty et les établissements hôtes, ce projet bénéficie du soutien des sociétés Airbus, Alstom et Thalès ainsi que du Département de l’éducation de la ville d’Almaty.