Journées de l’Europe 2018 : les grandes robes de Lamyne M à Astana

Du 12 au 22 juin 2018, au Musée national de la République du Kazakhstan - #EUKZ25

Exposition réalisée et conçue par l’artiste LAMYNE M à partir d’un travail mené avec les ateliers YERLAN ZHOLDASBEKOV (Yerlan Zholdasbekov), KIORI (Gaukhar Akhmetova), MIREL MARAT (Elmira Maïemerova), JARKYN BAIMAKHANOV (Zharkin Baïmakhanov), ONE-TO-ONE (Alekseï Djen et Laria Djakambaïeva) et TAMARA LAMANUKAEVA (Tamara Lamanukaeva).


Sa présentation à Astana est placée sous le signe de la Fête de l’Europe, série d’événements aux mois de mai et de juin visant à célébrer et à mieux faire connaître l’Europe au Kazakhstan #EUKZ25.










 Neuf robes seront présentées au Musée national de la République du Kazakhstan :

  • « Mer d’Aral », par LAMYNE M et l’atelier YERLAN ZHOLDASBEKOV
  • « Tanbali tas - signes du secret », par LAMYNE M et l’atelier YERLAN ZHOLDASBEKOV
  • « La Reine Tomiris », par LAMYNE M et l’atelier KAMILLA KIM basée sur une illustration de Assol SAS pour le livre « Légendes du Kazakhstan ancien », édition Aruna, 2008
  • « L’amitié des peuples », par LAMYNE M et l’atelier KIORI
  • « L’héritage de nos ancêtres », par LAMYNE M et l’atelier MIREL MARAT
  • « La soif noire », par LAMYNE M et l’atelier JARKYN BAIMAKHANOV
  • « Le temps des passions », par LAMYNE M et l’atelier ONE-TO-ONE
  • « L’or noir », par LAMYNE M et l’atelier TAMARA LAMANUKAEVA
  • « Europe : unité et diversité », par LAMYNE M et l’atelier YERLAN ZHOLDASBEKOV

Vernissage : 12 juin à 18h00 au Musée national de la République du Kazakhstan, en présence de l’Ambassadeur de France, M. Philippe MARTINET, l’artiste LAMYNE M, le styliste YERLAN ZHOLDASBEKOV et la commissaire Yulia SOROKINA.

Entrée libre


 Ces robes sont le fruit d’une résidence artistique entre la France et le Kazakhstan

Artiste et styliste basé à Saint-Denis (à côté de Paris), Lamyne M a été invité par l’Ambassade de France au Kazakhstan et les alliances françaises d’Almaty, de Chymkent et d’Astana, à effectuer une résidence artistique qui s’est déroulée tout au long de l’année 2017. Descendant des Peuls, peuple d’anciens éleveurs nomades convertis à l’Islam, Lamyne M porte un vif intérêt à la problématique passée et contemporaine du nomadisme. Au cours de plusieurs séjours au Kazakhstan, il s’est immergé dans la mosaïque culturelle du pays et de l’Asie centrale. Son travail tente de la donner à voir et à penser, à l’aune des grandes problématiques de la région, notamment celles de l’écologie et de l’énergie. Sa résidence lui a permis en outre de tisser des liens avec les principaux créateurs de la mode au Kazakhstan.

Outre l’Ambassade de France, la résidence artistique de Lamyne M a bénéficié du soutien de la société Air Astana, de la Mairie de Saint-Denis, du Musée des beaux-arts Kasteev (Almaty), de l’Ecole française Charles de Gaulle - Miras (Astana), des Alliances françaises d’Astana, d’Almaty et de Chymkent ainsi que de la Mairie de Chymkent.








 Lamyne M : un artiste post-nomade qui croise la mode et la création contemporaine

Né au Cameroun, Lamyne M est le fils d’un marchand de tissus. Très jeune, il commence son apprentissage chez un maître tailleur. Lamyne M vit et travaille depuis de longues années à Saint-Denis, ville monde où se côtoient des populations venues de toutes les régions et de tous les pays. Pôle industriel depuis le XIXè siècle, Saint-Denis conjugue la mondialisation des échanges avec la coopération entre les peuples et la construction d’un monde où s’expriment les valeurs de solidarité, de respect et de paix. Dans la basilique Saint-Denis, dernière demeure des rois de France, Lamyne M s’est fait connaître en réalisant un projet original, les robes royales, qui se veut une réflexion sur des œuvres du passé auxquelles on offre une vie nouvelle en résonance avec notre monde contemporain.




 Liens utiles :