Programme de l’Automne numérique 2018


Automne numérique

Du 19 octobre au 12 décembre 2018
Organisé par l’Ambassade de France au Kazakhstan, le Ministère de l’Information et des Communications de la République du Kazakhstan, la Mairie d’Almaty et le réseau des Alliances Françaises au Kazakhstan
La France entend jouer au Kazakhstan son rôle de première puissance culturelle mondiale. Elle offre ce qu’elle a de meilleur car elle est à l’écoute de son partenaire stratégique le Kazakhstan et coopère au sujet de ses priorités politiques. La France est le symbole de l’innovation, de la modernité et du pays des horizons renouvelés.
Cette année propose une saison résolument tournée vers l’invention, l’esprit d’entreprise et le futur. L’automne se dématérialisera, virtualisant les réalisations culturelles de l’Ambassade de France et de ses partenaires, en symbiose avec la vision politique de la numérisation développée au Kazakhstan. L’accessibilité aux nouvelles technologies pour tous sera célébrée lors de plusieurs évènements :

1- Grame : Smart Faust

Le 18 octobre 2018 à 20h00 au Conservatoire Kurmangazy d’Almaty
Grame est un lieu d’accueil et de résidence pour les compositeurs, les interprètes, les chercheurs et les artistes de diverses disciplines engagés dans un processus d’innovation. Ils y trouvent un environnement technique de haut niveau, accompagné d’une assistance artistique et technologique. Une vingtaine de compositeurs français et étrangers, ainsi que différentes équipes artistiques, sont invités en résidence au cours de chaque saison.
« SmartFaust » est à la fois le titre d’un concert participatif et le nom d’un ensemble d’applis pour smartphones (android et Iphone) développées par Grame à partir du langage Faust. Le concert se déroule en 2 temps : l’exécution de trois pièces pour « chœur » de smartphones et solistes puis la réalisation d’une quatrième pièce qui, elle, fait intervenir le public. Le « chœur » est constitué de volontaires (entre 10 et 30, musiciens ou non) qui ont effectué un stage de 3 fois 3 heures avec le compositeur.

2- Olivier Ratsi Solo Show : Point(s) de vue(s) / Viewpoint(s)

Du 19 octobre au 4 novembre à Dostyk Plaza, Almaty

Œuvre 1 : DELTΔ p3
Œuvre 2 : Frame Perspective
Œuvre 3 : Pêle-Mêle 4p2 (frame version)

Full credits :
DELTΔ p3, an installation by Olivier Ratsi
Concept Design & Art Direction : Olivier Ratsi
Sound design : Thomas Vaquié
Frame Perspective, an installation by Olivier Ratsi
Concept Design & Art Direction : Olivier Ratsi

light Design Support & tech manager : Thomas Leblanc
Craftmen : Joachim Correia & Sebastien Dumas
Pêle-Mêle 4p2 (frame version), an installation by Olivier Ratsi
Concept Design & Art Direction : Olivier Ratsi
Sound design : Thomas Vaquié
Delegate Producer : Julien Taïb

Les propositions artistiques d’Olivier Ratsi constituent une monographie sélective et sont un ensemble de projets traitant de la perception de l’espace. Les œuvres présentées sont des variations issues de sa série Echolyse.
Echolyse : principes de travail
Venez entrer dans les mondes aux dimensions distordues d’Olivier Ratsi : arpentez les volumes, sombrez dans les gouffres et devenez l’objet des jeux de lumière de l’artiste.
Les œuvres en superposition donnent à repenser les espaces et amènent à découvrir de nouveaux territoires virtuelles.
Afin de découvrir ces aspects, les réalisations du projet Echolyse reposent sur une technique de déformation de l’image et des perspectives, initiées par les artistes de la Renaissance italienne : l’anamorphose.
Selon un point de vue choisi, les illusions d’optique vous déstabilisent et vous amènent à vous déplacer dans l’espace pour voir apparaître l’œuvre.

DELTΔ p3
DELTΔ, (projet Echolyse), installation in situ (boucle vidéo, vidéoprojection, son, peinture)
DELTΔ, quatrième lettre de l’alphabet grec, est représentée depuis les temps les plus anciens par un triangle pointé vers le haut. Tirant son origine de la lettre correspondante de l’alphabet phénicien, elle est basée sur un hiéroglyphe représentant une porte.
L’installation audiovisuelle DELTΔ est un travail sur la perception de l’espace, c’est une porte vers un monde ludique où nous jouons avec les yeux.
Utilisant la technique de l’anamorphose, hypnotique, l’œuvre vous aspire de ses bords vers son centre, qu’allez-vous y découvrir ?

Frame perspective
Une création inédite pour l’exposition qui prend la forme d’une vingtaine de cadres LED et bois, une association que l’artiste travaille depuis 2012 (projet Fragment in Space). La perspective vous embarque sur un flot de lumière, vous voilà dérivant sur des vagues synchronisées.

Pêle-Mêle 4p2 (frame version)
4 écrans au milieu desquels le spectateur est invité à s’immerger. Selon les principes de travail d’Echolyse, les jeux de lumière créent un jeu physique et instinctif entre attraction et fuite.

3. Un forum économie numérique France-Kazakhstan :

Le 25 octobre à Astana Hub
Le forum « Economie numérique France-Kazakhstan » organisé par l’Ambassade de France au Kazakhstan et le Ministère de l’Information et de la communication de la République du Kazakhstan avec le soutien de TOTAL E&P Kazakhstan se tiendra sur une journée le 25 octobre à Astana Hub. Il rassemblera des entreprises et experts français et des interlocuteurs kazakhstanais (gouvernement et entreprises) sur les thématiques du numérique. En parallèle des débats d’experts, se tiendront des rendez-vous d’affaires dans des salles à proximité.
Chaque panel comporte au moins deux experts français (d’entreprises différentes), un interlocuteur local de haut niveau ainsi qu’un modérateur pour des interventions de 20 minutes chacune et un temps de questions et réponses. Seront disponibles des salles de réunion tout au long de la journée pour négocier ou prendre contact.

4. Un festival de cinéma d’animation :

Du 26 au 31 octobre à Almaty
Le meilleur du cinéma d’animation français sera projeté, sous-titré en russe, dans les salles de cinéma d’Almaty. A cette occasion, une délégation de la plus prestigieuse des écoles de cinéma d’animation du monde, l’école des gobelins viendra à Almaty pour assurer des master-classes et s’imprégner des créations des jeunes réalisateurs kazakhstanais.

5. Institut Sorbonne Kazakhstan : Hackathon universitaire

Du 2 au 4 novembre au Smart Point, Almaty
L’Institut Sorbonne Kazakhstan et la Fondation du Premier Président lancent un grand concours d’innovation. Ce concours vise à récompenser des équipes d’inventeurs de solutions innovantes pour les entreprises présentes sur le territoire kazakhstanais et proposant d’investir dans les technologies numériques. Des représentants de sociétés françaises sont invités au hackathon, ils font partie du jury et choisissent les meilleures équipes. L’équipe qui a pris la première place est envoyée à Paris pendant une semaine pour se familiariser avec l’écosystème des start-ups françaises.

6. Maison Tangible : Piafs !

Du 15 novembre au 9 décembre à la galerie « Almaty »,44 rue Dostyk.
PIAFS ! est née d’une réelle envie de collaboration entre Maison Tangible et Errratum en parfaite adéquation avec des artistes qu’ils connaissent bien et dont ils admirent le travail. La maison d’édition et le journal d’illustration proposent une exposition itinérante pour présenter de jeunes artistes au plus grand nombre. En y ajoutant l’idée de réalité augmentée : grâce à l’application Maison Tangible (gratuite et à télécharger sur iOS et Android), chaque image peut ensuite être animée en la survolant avec votre téléphone ou votre tablette. Présentées dans une exposition collective et itinérante, les images des artistes voyageront à travers la France et le monde.
Un merle hipster, des canards à l’Aquaboulevard, ou une hirondelle buvant son café en terrasse, PIAFS ! C’est le mot en argot parisien pour désigner les oiseaux. C’est aussi de ce mot que la « titi parisienne » Edith Piaf a pris son nom de scène, en référence aux oiseaux qui chantent dans les rues de Paris. Venez roucouler seul ou en amoureux et visiter Paris sur les ailes de ses oiseaux !

7. Institut Français - Machine à lire

Du 23 au 25 novembre à l’Institut Sorbonne Kazakhstan, Almaty.
L’institut français a lancé cette exposition, consacrée à la lecture mais via l’intrusion du numérique. Concrètement, les œuvres sont présentées sur support numérique (tablettes tactiles et pour quelques-unes sur des ordinateurs). Celles-ci ont donc « l’avantage » de casser les codes de la lecture traditionnelle, puisque dans certains cas les œuvres proposent des déformations de mots, un système de lecteur-personnage qui construit lui-même l’histoire qu’il veut. Certaines œuvres conviennent à un public jeune (aux alentours de 7-8 ans) d’autres seront plutôt destinées aux adolescents ou aux jeunes adultes.

8. Fraction : Entropia

Le 25 novembre 2018 à Dostyk Plaza, Almaty.
Entropia est une performance immersive : qui invite le spectateur à entrer dans l’univers de l’artiste, initiée par le travail de Fraction sur la spatialisation sonore 3D et rejoint par les artistes visuels Louis-Philippe St Arnault, « Nature Graphique » et « Création ex nihilo » afin de créer une expérience sensorielle intense, basée sur la synergie entre le son surround, la lumière directe d’un objet physique et des projections 360 °.
Elle consiste en une sphère géodésique placée au sein de l’espace de performance dont le mapping visuel est synchronisé au son et qui maintient une interaction constante avec la projection de visuels sur les murs extérieurs. L’artiste sonore se tient à l’intérieur de la sphère et effectue en direct la spatialisation sonore en utilisant des programmes temps réel spécialement développés pour l’œuvre. L’électro a ce pouvoir de vous faire voyager hors des dimensions.

L’Automne numérique reçoit le soutien de :