Succès de l’atelier délocalisé du Centre universitaire d’études de journalisme (CUEJ) de Strasbourg au Kazakhstan du 3 au 30 mai 2015

Première expérience de coopération en matière de formation en journalisme

Depuis 1994, Le Centre universitaire d’enseignement du journalisme (CUEJ), composante de l’Université de Strasbourg, organise pour ses étudiants en fin de cursus un séjour dans un pays étranger dit « délocalisation ». En 2015, le Kazakhstan a été choisi pour cet atelier.

Du 3 au 30 mai 2015, 47 étudiants et 10 enseignants du CUEJ, ont installé leur camp de base pour partie à Astana (17 étudiants et 3 enseignants), au sein de l’université eurasienne Gumiliov, et pour partie à Almaty (30 étudiants et 7 enseignants), au sein de l’Institut Sorbonne Kazakhstan près l’université nationale pédagogique Abai.



les universités nationales Al Fârâbî et Abai ont apporté un soutien particulièrement apprécié pour la prise en charge respective de l’hébergement et la mise à disposition de salles de travail.

Le principe de l’atelier reposant sur une contribution commune des étudiants des deux pays, une cinquantaine d’étudiants kazakhstanais des universités AL Farabi, Abai et Ablai Khan, issus de diverses formations universitaires (journalisme, relations internationales, interprétariat) et des Alliances françaises ont pris part au projet.

Les enseignants du CUEJ ont accepté en retour d’animer plusieurs Master class, consacrées à la formation en journalisme dans ces établissements.

En plus d’Astana et Almaty, des groupes itinérants franco-kazakhstanais se sont rendus dans des villes périphériques : Atyrau, Shymkent, Qaraghandy et dans la steppe kazakhe, explorant ainsi de multiples facettes de ce grand territoire afin d’enrichir le contenu journalistique.

Devant la centaine de personnes ayant répondu présent à l’invitation du CUEJ, le 29 mai une cérémonie de restitution des travaux s’est tenue :

  • dans les locaux de l’Institut Sorbonne Kazakhstan, en présence des étudiants des deux pays, des représentants des universités partenaires et du Consul général de France à Almaty, M. RENARD ;
  • à l’université Gumiliov d’Astana.

Mme GAUTHIER, Directrice du CUEJ, et M. Peter, professeur, y ont présenté les résultats de l’atelier, à savoir :

  • Le magazine New’s d’ill, d’une cinquantaine de pages intitulé « la Fabrique du Kazakhstan ». Entièrement réalisé par les étudiants et imprimé sur place, il apporte un regard intéressant sur la construction du jeune Etat kazakhstanais, au travers d’articles consacrés aux enjeux politiques et économiques du pays et aux problématiques socio-culturelles actuelles.
  • Des productions multimédias sur le thème des migrations comprenant des reportages vidéo, une cartographie du pays et un ensemble de documents réalisés pendant le séjour.
  • Des reportages télévisuels traitant des clivages générationnels existants au Kazakhstan

L’ensemble de cette production est disponible sur le site internet du CUEJ